Blogg

Nyheter från våra skogar, evenemang och EcoTrees team (snart tillgänglig på engelska)

Chaleur, sécheresse : Gare aux feux de forêt !

Chaleur, sécheresse : Gare aux feux de forêt !

Les fortes chaleurs s’étant installées sur la France, gare aux incendies qui, chaque année, font partir en fumée des centaines d’hectares de forêt, pour notre plus grand malheur !

Plusieurs préfectures du sud de la France ont déjà pris des dispositions drastiques pour éviter que la faune et la flore ne soient réduites en cendres. En s’appuyant sur les directives de l’Etat, EcoTree vous a déjà dispensé quelques conseils de base pour éviter les départs de feu et la propagation des incendies au cours de l’été. Mais l’insouciance des vacances pouvant entraîner quelque relâchement, voici une piqûre de rappel, afin d’éviter de gâcher ce si bel été.

Un feu sur deux étant la conséquence d’une imprudence, comme le soulignent les autorités compétentes, armons-nous de bon sens et de précaution avant tout. La préfecture de l’Hérault, qui tire la sonnette d’alarme, rappelle que 90% des départs de feu sont d’origine humaine, dont la moitié est due à des imprudences qui peuvent être évitées.

Dans les Hautes-Alpes, les soldats du feu sont sur le qui-vive, soutenus par les agents de l’ONF et du nouveau matériel. Les agents de l’ONF, eux, sont déjà en tournée sur le terrain, afin de prévenir et réprimer, car le danger est fort. Au cours des cinq dernières années, l’Etat, l’UE et les collectivités locales ont dépensé plus d’un million d’euros dans l’aménagement de 350 places à feux dans les zones forestières, de 136 citernes et de toutes les pistes d’accès pour faciliter la lutte contre les incendies. Le code forestier règlemente l’usage du feu dans de nombreux départements français au cours de l’été et des arrêtés préfectoraux y ajoutent des règles plus strictes. Il est ainsi interdit dans la plupart des départements situés au sud de la Loire de faire du feu ailleurs que dans les places à feu spécialement aménagées pour cet usage.

En Corse, où les feux de forêt sont un sujet particulièrement sensible, une campagne de sensibilisation s’est déroulée à Ajaccio avec l’Entente pour la forêt méditerranéenne qui est un établissement public de préservation de la forêt, dont l’objectif est d’annoncer la campagne de prévention qui sera menée tout au long de l’été. Et une fois de plus, l’on constate combien sont étroitement mêlés le sort des forêts et des hommes, puisqu’une grande partie des communes de Corse est située dans les zones les plus sensibles. Depuis le premier juillet et jusqu’au 30 septembre, l’usage du feu est strictement interdit en Corse.

Il n’est pas étonnant que, le risque d’incendie étant jugé « très sévère », dans le Sud-est de la France, plusieurs dizaines de massifs soient fermés au public. Cela concerne le Vaucluse, la Corse, les Bouches-du-Rhône et les Alpes-de-Haute-Provence.

Plus étonnante en revanche est la mise en garde de l’ONF dans le massif forestier de Fontainebleau. L’ONF invite ainsi à la plus grande prudence, rappelant qu’en 2015, les pompiers sont intervenus pour éteindre 42 incendies. De nouvelles citernes d’eau ont été enterrées et la surveillance sera renforcée car dans cette forêt, la végétation, faite de landes et de tourbes, est particulièrement propice à la propagation des flammes. L’ONF met en cause « les feux de camp du week-end. Si la tourbe est touchée, le feu couve et ressort plusieurs jours plus tard ».

Les pluies, responsables ?

Selon Dominique Lampereur, responsable du comité communal feux de forêts (CCFF) de Pernes-les-Fontaines dans le Vaucluse, les dernières pluies pourraient paradoxalement favoriser les feux de forêt. Car les pluies inhabituelles qui ont arrosé tout le Sud-Est de la France ont fait croître la végétation, d’une manière tout à fait extraordinaire. Et les broussailles sont quatre à cinq fois plus hautes que d’habitude. Une fois sèches, celles-ci pourraient favoriser la propagation des incendies.

Gardons nos arbres vivants, ils sont nos meilleurs alliés et « la plus grande réussite du vivant », comme le dit Jacques Tassin, chercheur en écologie végétale au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement.

Liknande artiklar
Couper du bois est bon pour l’environnement !
Couper du bois est bon pour l’environnement !

La semaine dernière à Nantes, l’équipe EcoTree était présente au salon « Aux Arbres ! ». Le sujet de la coupe du bois est revenu plusieurs fois sur la table au cours des nombreux échanges que nous avons eus. L’occasion de faire le point dans cet article.

Läs mer

Biomimétisme : Quand l'architecture s'inspire de la nature
Biomimétisme : Quand l'architecture s'inspire de la nature

A Arcueil, dans le cadre du Grand Paris, le très ambitieux projet Ecotone se veut à la pointe des innovations techniques et écologiques. Il intégrera plusieurs techniques de biomimétisme.

Läs mer

L’immersion dans la nature a des effets physiologiques !
L’immersion dans la nature a des effets physiologiques !

Marcher en forêt est bénéfique pour votre santé ! Ce n’est pas une nouvelle lubie, mais le résultat d’une étude scientifique.

Läs mer

Ces arbres qui nous nourrissent
Ces arbres qui nous nourrissent

Nous connaissons les plantes médicinales et celles qui nous nourrissent, mais connaissons-nous les vertus des arbres ? Fruits, feuilles, écorces, sont autant de végétaux nutritifs et curatifs. En voici quelques exemples.

Läs mer

EcoTrees Service & Garantier

Säkra betalningar

Säkra betalningar
Stripe - SEPA (€)

Kundservice

Kundservice
Nöjd eller återbetalad 24/7

EcoTree & AMF

EcoTree & AMF
EcoTree är registrerat hos AMF med nummer D-18-01 som förmedlare av olika tillgångar.

Ett autentiskt franskt företag

Ett autentiskt franskt företag
Stötta ett ungt nytt företag och bidra till jobbskapande