Blog

News from our forests, events, the life of the EcoTree team

Protéger les forêts des insectes et champignons ravageurs

Protéger les forêts des insectes et champignons ravageurs

Les recherches de l’INRA concordent avec celles des Américains : pour lutter contre les insectes et les champignons invasifs, il faut préserver la biodiversité, la multifonctionnalité et le mélange des espèces dans les forêts.

L’étude très importante qui a été menée aux Etats-Unis par des chercheurs de l’université d’Etat de Caroline du Nord et du département de l’agriculture des Etats-Unis a été relayée par Le Monde. S’appuyant sur les résultats d’un programme mené dans tout le territoire des Etats-Unis (hors Alaska et Hawaï), elle prouve que plus le nombre d’essences différentes est élevé dans une forêt, plus le risque d’attaques par des ravageurs diminue. Pour Kevin Potter et Qinfeng Guo, les insectes et champignons invasifs « représentent incontestablement la plus grave menace qui soit pour les forêts indigènes partout dans le monde ». Mais, suffisamment riches en essences indigènes, les forêts sont « moins sujettes aux invasions de ravageurs. »

Situation aux Etats-Unis

Pour ce qui concerne l’Amérique, dès lors qu’une forêt comprend peu d’essences différentes, ajouter des essences différentes augmente le risque d’attaques par des parasites. « Mais à partir de 35 essences différentes, plus une forêt est riche et plus la chance est grande de diluer le contingentd’arbres hôtes, ce qui complique l’installation des nuisibles. »

Pour les Etats-Unis, qui subissent depuis très longtemps des attaques d’organismes ravageurs, c’est un enjeu crucial. A titre d’exemple, Le Monde nous rappelle « qu’au début du XXe siècle, des milliards de châtaigniers américains ont ainsi été détruits par un champignon provenant d’Asie, le chancre de l’écorce. »

Or, la disparition de certains arbres entraîne celle d’autres organismes vivants et dérègle l’écosystème forestier.

Situation en Europe

En Europe, il paraît impossible d’atteindre le nombre de 35 espèces différentes dans une même forêt. Car, rappelle Hervé Jactel, directeur de recherche à l’INRA et coordinateur d’un projet de recherche sur la résistance des forêts européennes aux invasions biologiques, si les forêts américaines peuvent compter jusqu’à 70 essences différentes, « il est rare d’avoir, en Europe, des forêts avec plus de 6 ou 7 espèces en mélange ».

De nombreuses espèces d’arbres et de plantes étant communs à l’Asie et à l’Europe, il est d’autant plus facile aux ravageurs asiatiques de s’installer dans nos contrées. Et le développement de la nouvelle route de la soie rend plus probable encore « le risque d’introduction de nouvelles espèces ». Sans compter que le réchauffement des températures rend plus plausible encore l’adaptation d’espèces tropicales à nos climats.

Que faire ?

« Il faut absolument renforcer la capacité de résistance des écosystèmes forestiers », explique le chercheur de l’INRA. C’est-à-dire qu’il faut préserver la biodiversité actuelle et développer la « multifonctionnalité » dans les nouvelles forêts de plantation. Soit ne pas sélectionner que des arbres qui poussent vite mais les planter en même temps que des espèces d’accompagnement qui résistent mieux aux nuisibles. Et avoir en tête que l’on ne doit pas chercher à planter uniquement des espèces productives. C’est ainsi que les forêts résisteront à l’un des plus grands dangers qui les guettent.

Similar articles
Pour décontaminer les sols, plantez des saules !
Pour décontaminer les sols, plantez des saules !

Les arbres ont des vertus et des qualités qui n’ont pas fini de nous surprendre. Leur incroyable diversité et leur capacité d’adaptation à toute sorte de sols que l’on pourrait juger hostiles causent l’étonnement des scientifiques et font le bonheur de l’humanité. Le saule a des propriétés insoupçonnées pour absorber l’arsenic.

Read more

Le papier est-il mauvais pour l’environnement ?
Le papier est-il mauvais pour l’environnement ?

Parmi les idées reçues desquelles nous devons nous méfier, il y a celle-ci : la fabrication du papier pollue et contribue à la déforestation, tandis que le numérique sauve la planète. Convaincues de cette fausse bonne idée, la plupart des entreprises privilégient l’envoi par courrier électronique et la plupart de nos données se retrouvent dans un cloud, dont nous ignorons souvent ce qu’il est. Pourtant, le stockage et...

Read more

Que fait notre gestionnaire forestier au printemps ?
Que fait notre gestionnaire forestier au printemps ?

En ce début de printemps, vous souhaitez sans doute savoir ce qui se passe dans vos forêts ? Nous nous sommes donc entretenus avec notre gestionnaire forestier. Il nous a parlé de son travail, nous a confié ses espoirs et ses attentes. Nous a parlé des forêts !

Read more

Bois : des chantiers remarquables
Bois : des chantiers remarquables

D’étonnantes constructions en bois prouvent, s’il était besoin, l’inépuisable richesse de cette ressource. La France dispose de bois de qualité et de forêts cultivées de différentes manières, mais aussi d'artisans curieux, qui ne craignent pas de se frotter aux techniques ancestrales. Promenons-nous dans le passé.

Read more

EcoTree's Services & Guarantees

Secure Payments

Secure Payments
SlimPay - SEPA - Payline

Customer service

Customer service
Satisfied or refunded
24/7

EcoTree & the AMF

EcoTree & the AMF
EcoTree is registered with the AMF under number D-18-01 as an intermediary for miscellaneous goods

A 100% French Company

A 100% French Company
Support a young Start-Up and contribute to job creation