Blog

News from our forests, events, the life of the EcoTree team

Notre-Dame : une forêt au cœur de Paris

Notre-Dame : une forêt au cœur de Paris

C’est sans doute la plus belle forêt de Paris qui a flambé la nuit dernière. Sur le toit de Notre-Dame, tout est consumé. Cette « forêt » – c’est ainsi que l’on surnommait la charpente de la cathédrale – avait été faite de main d’homme. Elle était composée de poutres qui pouvaient avoir 1300 ans. Avant de rebâtir, remémorons-nous cette histoire.

Après celle de Saint-Pierre de Montmartre, la charpente de Notre-Dame de Paris était l’une des plus anciennes de la ville. Elle était appelée « la forêt », en raison de ses dimensions extraordinaires, de la beauté de sa structure, de la splendeur des bois qui avaient été utilisés pour sa construction. Mesurant plus de 100 mètres de longueur, elle atteignait 40 mètres de largeur dans le transept, 13 mètres dans la nef et 10 mètres de hauteur.

Des arbres qui auraient connu Charlemagne !

Dans le chœur de la cathédrale, il y eut une première charpente construite avec le bois d’arbres abattus dans les années 1160-1170 ! Il est très probable que ces arbres fussent âgés de 300 à 400 ans, ce qui nous ramène au VIIIe ou au IXe siècle, soit à l’époque des derniers Mérovingiens et des premiers Carolingiens. Il n’est pas impossible que Charlemagne ait croisé ces arbres sur pied. La première charpente du chœur qui contenait ces poutres a été remplacée par une seconde, en 1220. Mais le bois a été réutilisé, au moins en partie, pour l’édification de la seconde. Il est donc à peu près certain que des tronçons d’arbres recelant 1300 ans d’histoire soient partis en fumée cette nuit.

Un premier incendie ?

Pourquoi avoir édifié une seconde charpente dans le chœur, en 1220 ? Les réponses ne sont pas définitives, mais il se peut que, déjà, un incendie ait touché la cathédrale – ce qui n’était pas rare au Moyen Age. Toutefois, c’est aussi l’époque à laquelle le mur goutterot a été rehaussé de 2,70 mètres dans le chœur, afin de le mettre au niveau de celui de la nef. Ces travaux avaient également permis d’agrandir les fenêtres hautes.

Quelle charpente !

Sur la charpente reposait une toiture de plomb constituée de 1326 tables de 5 mm d’épaisseur pesant 210 tonnes.Si les charpentes du chœur et de la nef avaient traversé les siècles, comme nous l’apprend le site internet de Notre-Dame de Paris, « celles des transepts et de la flèche furent refaites au milieu du XIXe sièclelors de la grande campagne de restauration de la cathédrale sous la direction de Viollet-le-Duc. Réalisées selon les principes alors en vigueur, elles diffèrent des charpentes du chœur et de la nef, en particulier quant aux dimensions des poutres qui sont bien plus imposantes que celles du Moyen-Âge et plus espacées. »

Comment reconstruire ?

Tout le monde s’accorde aujourd’hui pour dire que le bâtiment de Paris le plus visité et l’un des plus beaux édifices religieux au monde doit être rebâti. La question est comment ? La charpente de bois était constituée de 1300 chênes représentant plus de 21 hectares de forêt. Où trouver ce bois ? Comment l’acheminer ? La Provence nous informe que « Sylvain Charlois, patron du groupe Charlois, premier exploitant de chêne en France, a proposé d'offrir son aide pour tenter de la reconstruire. "Mon groupe peut offrir du bois évidemment. On mettra tout ce qu'on peut à disposition. Et on peut aider à le trouver, en mettant nos réseaux au service des Monuments de France. » Et celui-ci de prévenir : "Le chantier prendra sûrement des années, voire des dizaines d'années, mais il faudra des milliers de mètres cubes de bois. Il va falloir trouver des très belles pièces, des gros diamètres". »

Un extraordinaire chantier en perspective, qui sera soutenu par la France entière et une bonne partie du monde, nous n’en doutons pas. Et sans doute l’occasion, pour la filière bois française, de prouver son talent et sa capacité d’action ! Il faut qu’à quelque chose, malheur soit bon.

Similar articles
Il faut entretenir les forêts de France
Il faut entretenir les forêts de France

Ce n’est pas tout de planter des arbres et de voir s’étendre les surfaces forestières dans notre pays. Il faut aussi s’en occuper, en prendre soin et les protéger. Car, plus elles croissent, plus les dangers les menacent. Une forêt utile est une forêt entretenue.

Read more

Scolyte typographe : il faut entretenir et diversifier les forêts !
Scolyte typographe : il faut entretenir et diversifier les forêts !

D’abord apparu dans l’Est de la France, le coléoptère s’attaque aux forêts de l’Orne. En cause, le réchauffement climatique, mais aussi le mauvais entretien des forêts et la trop faible diversité des espèces d’arbres. Entretenons ! Diversifions nos forêts !

Read more

Forêts de France : qui gère quoi ?
Forêts de France : qui gère quoi ?

Il existe plusieurs régimes de propriété forestière en France, qui sont issus d’une longue histoire. Forêts privées, domaniales, communales : il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Qui gère quoi et selon quelles règles ? Voici ce qu’il faut comprendre.

Read more

Le réchauffement climatique modifie l’aspect des forêts
Le réchauffement climatique modifie l’aspect des forêts

Depuis le XIXe siècle, nous sommes entrés dans une phase de réchauffement climatique. Ce réchauffement est dû à une évolution naturelle du climat mondial, accélérée par l’activité humaine. Les arbres y sont sensibles. Certaines espèces ont besoin de chaleur, d’autre de froid et d’humidité. Vers quelles forêts allons-nous sous nos latitudes ?

Read more

EcoTree's Services & Guarantees

Secure Payments

Secure Payments
SlimPay - SEPA - Payline

Customer service

Customer service
Satisfied or refunded
24/7

EcoTree & the AMF

EcoTree & the AMF
EcoTree is registered with the AMF under number D-18-01 as an intermediary for miscellaneous goods

A 100% French Company

A 100% French Company
Support a young Start-Up and contribute to job creation