Blog

News from our forests, events, the life of the EcoTree team

Les arbres rejoignent la liste des espèces menacées en Europe

Les arbres rejoignent la liste des espèces menacées en Europe

C’est une liste rouge dévoilée par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) qui nous l’apprend : près de la moitié de nos arbres d’Europe sont menacés d’extinction, pour trois raisons principales : l’introduction d’espèces envahissantes, l’urbanisation et la mauvaise gestion des forêts.

Le réchauffement climatique n’est pas le seul souci de notre époque : la mondialisation, le grignotage des terres et l’absence de gestion de nombre de forêts posent des problèmes auxquels nous devons apporter des réponses. Car, selon l’UICN, il y a urgence. En Europe, ce sont plus de 40% des arbres qui sont directement menacés d’extinction, parmi les 454 espèces que l’on a recensées sur notre continent. Ce serait une perte de diversité et de biodiversité dramatique et probablement irrémédiable. Car si certaines espèces sont présentes dans d’autres parties du monde, ce n’est pas le cas de toutes.

58% des espèces endémiques à l’Europe sont sous la menace d’une extinction et 15% d’entre elles sont en danger critique. Nous pourrions, à terme, perdre 168 espèces d’arbres originaires d’Europe.

Les trois quarts des sorbus pourraient disparaître

C’est un terrible exercice que de s’imaginer la disparition des trois quarts des sorbiers et alisiers d’Europe, qui produisent ces petites baies rouges très appréciées des oiseaux. Et l’on prend ainsi conscience que si certains arbres disparaissent, ce sont les oiseaux qui en seront affectés, et la chaîne alimentaire qui en perdra d’importants maillons.

Plus connu, le marronnier commun est victime de la mineuse, une petite chenille qui dévore ses feuilles, les fait brunir prématurément et, à terme, le tue. Ces arbres, qui ont égayé des générations d’élèves et dont les fruits tombant au sol sont synonymes de rentrée des classes, pourraient tout à fait disparaître de nos cours et de nos jardins, et l’on se retrouverait comme trois siècles auparavant, quand l’espèce, originaire des Balkans, n’avait pas encore été introduite à la cour.

Quelles causes ?

Ce qui menace en premier lieu les arbres d’Europe, ce sont les ravageurs, les maladies et les plantes invasives, pour 38% d’entre eux. Ce danger, précise l’UICN est « en croissance constante, principalement en raison de la mondialisation du commerce, notamment celui des plantes, qui introduit ces ravageurs. Le changement climatique a aussi un impact, en étendant la surface d’habitat de ces organismes invasifs. »

Dans cette menace qui pèse sur nos arbres, le changement climatique n’a donc qu’un rôle secondaire, ou plus précisément d’accélérateur, de multiplicateur.

Pour le reste, il s’agit à la fois de l’urbanisation croissante et d’une mauvaise gestion des forêts, l’exploitation en monoculture posant notamment des problèmes, en empêchant la diversité et donc la résilience des plantes aux maladies. Ces deux facteurs sont des problèmes sérieux qu’il est en notre pouvoir de régler. Il faut pour cela une volonté politique mais aussi individuelle, celle de ne pas grignoter trop de terres dévolues aux bois et aux espaces naturels ; celle également, pour chaque propriétaire de forêt, de si petite taille qu’elle soit, de la gérer dans le respect de la nature et de sa biodiversité, et de ne pas la laisser à l’abandon. Une forêt bien gérée produit plus de bois qu’une forêt non gérée, et se trouve moins sujette aux attaques des parasites, aux maladies et aux incendies, qui sont à compter parmi les causes de la disparition des arbres, notamment des espèces les plus fragiles et les plus longues à se réinstaller.

Il est urgent de prendre soin de nos forêts et de nos espaces naturels. Nous ne voulons pas d’une Terre appauvrie, spécialement en temps de réchauffement climatique et d’accroissement de la population mondiale.

Similar articles
When it comes to sequestering carbon in the forest, all trees are efficient!
When it comes to sequestering carbon in the forest, all trees are efficient!

Some people wonder whether it's better to focus on old-growth trees in a forest or to cultivate young plants. Others wonder about the opportunities to invest in an existing forest or in agricultural land to be reforested. Which system absorbs the most carbon and, in turn, will do the planet the most good?

Read more

A Successful Breakthrough for EcoTree!
A Successful Breakthrough for EcoTree!

New fundraising, the beginning of the international expansion, a strengthened and growing team with a new structure… Summed up, a new chapter of the EcoTree adventure has commenced. And much has happened since the beginning three years ago.

Read more

Does Hardwood Need Softwood to Survive?
Does Hardwood Need Softwood to Survive?

Why oppose tree species when we know that they contribute to the economic function of the forest, which is essential for its survival? Faced with the many questions that arise from this subject, EcoTree has decided to clarify.

Read more

EcoTree: Who we are and who we are not
EcoTree: Who we are and who we are not

Every day, we are committed to responding to the many comments we receive on social networks. There are congratulations and encouragement, which warm our hearts; and then, from time to time, there is also criticism. Some are justified and help us grow. Others sometimes seem unfair to us. But we want to answer them by stating here what we are and what we are not.

Read more

EcoTree's Services & Guarantees

Secure Payments

Secure Payments
Stripe - SEPA (€)

Customer service

Customer service
Satisfied or refunded
24/7

Compliance

Compliance
EcoTree is registered at the French Financial Authority (AMF: "Autorité des Marchés Financiers") under number D-18-01

A 100% European Company

A 100% European Company
Support a young Start-Up and contribute to job creation