Blog

News from our forests, events, the life of the EcoTree team (soon available in english)

Demain, des tours en bois 2.0 ?

Demain, des tours en bois 2.0 ?

Le XXIe siècle sera-t-il celui du bois ? C’est ce qu’assure Timothée Boitouzet, fondateur de la start-up Woodoo, qui estime que les villes seront construites en bois, demain.

Pas des villes basses et qui risquent de s’embraser au premier feu de cuisine mal maîtrisé. Non, le jeune architecte inventeur ne prétend pas nous faire revenir au Moyen Age, mais voit déjà s’élever des gratte-ciels en bois. Après l’ère du fer au XIXe et celle du béton au XXe, le jeune entrepreneur annonce celle du bois au XXIe. L’empreinte carbone du bois qu’il promeut serait deux fois moindre que celle du béton et 130 fois moindre que celle du métal.

Quel bois ?

La technique qu’il a brevetée est révolutionnaire. Ce qu’il appelle du bois concret est en réalité un nouveau matériau réalisé à partir de bois massif, augmenté pour en faire un bois translucide, imputrescible, trois fois plus rigide que le bois d’origine et plus résistant au feu. C’est après quelques années de recherche qu’il a découvert comment extraire la lignine du bois, pour la remplacer par un polymère biosourcé. Cela par un procédé de chimie verte qui permet d’imprégner le bois par un monomère qui le polymérise. Pour le dire plus simplement, le bois est imprégné d’une résine végétale. L’avantage est qu’il devient ainsi plus dur et beaucoup moins menacé par la pourriture ou l’embrasement, autorisant à imaginer toute sorte d’utilisation, car sans lignine, les champignons n’ont plus d’intérêt à s’attaquer au bois.

Rien ne se perd

Une fois extraite, la lignine intéresse la chimie fine qui l’utilise comme ersatz à des produits pétroliers pour synthétiser du benzène, des phénols ou de la vanilline, par exemple. Le bois modifié, lui, est recyclable. Par ailleurs, il ne risque pas de pousser à une surexploitation des forêts ou de faire augmenter les prix du bois car il est intéressé par les essences les moins utilisées dans la construction ou l’ameublement que sont le peuplier, le charme ou le tremble. Cela permettrait au contraire de diversifier les essences exploitées, donc de renouveler le peuplement de nos forêts. L’inventeur, qui n’hésite pas à parler d’une quatrième révolution industrielle, estime que ce bois 2.0 sera le Gore-Tex de demain.

Pour quoi faire ?

Cette nouvelle technologie intéresse tout d’abord le secteur du luxe, de la lunetterie, le secteur automobile, qui y voit un grand intérêt pour modifier l’intérieur des voitures, ainsi que le secteur du mobilier et de l’ameublement. Mais la deuxième étape, qui promet le plus de perspectives économiques et écologiques est celle du développement du secteur du bâtiment. Le jeune entrepreneur qui espérait une levée de fonds de 3 millions d’euros au début de l’année 2018 lui prévoit un avenir immense.

Un entrepreneur français

Timothée Boitouzet, le fondateur de Woodoo est un architecte français. Il est également biologiste. D’abord chercheur au MIT à Cambridge, puis à Harvard, au département de chimie, il a ensuite intégré l’agence Dominique Perrault Architecture puis l’agence Henning Larsen Architects à Copenhague, en 2013 avant de travailler pour Herzog & Meuron, à Bâle. C’est en 2016 qu’il a fondé Woodoo qui a reçu de nombreux prix.

Les jeunes entrepreneurs français d’aujourd’hui ne cessent de prouver qu’ils travaillent à l’avenir du monde. Ils ont compris qu’il fallait mettre leur ardeur et leur intelligence au service d’une industrialisation qui prenne soin de la nature. Ils se valorisent en la valorisant. C’est aussi le credo d’EcoTree.

 

Similar articles
La sylvothérapie est-elle efficace ?
La sylvothérapie est-elle efficace ?

Thalassothérapie et luminothérapie ont dernièrement supplanté une méthode qui a depuis longtemps fait ses preuves. Techniques artificielles versus méthode naturelle et traditionnelle : quid de la sylvothérapie ?

Read more

Vous avez dit "Forêts verticales" ?
Vous avez dit "Forêts verticales" ?

Forêt verticale, on pourrait croire à une lapalissade mais c’est le terme utilisé pour nommer des forêts d’un nouveau genre qui grimpent à l’assaut du ciel.

Read more

Interview de Madeleine, stagiaire en biodiversité chez EcoTree
Interview de Madeleine, stagiaire en biodiversité chez EcoTree

Ce mois-ci, c'est Madeleine qui se prête au jeu de l'interview pour nous raconter son parcours et ses missions chez EcoTree, et nous donner quelques pistes de réflexion sur le développement durable.

Read more

On a interwievé Alban, notre développeur web et co-fondateur d'EcoTree
On a interwievé Alban, notre développeur web et co-fondateur d'EcoTree

Pour vous en dire un peu plus sur la vie au sein d'EcoTree, nous avons demandé à Alban de répondre à quelques questions :)

Read more

EcoTree's Services & Guarantees

Secure Payments

Secure Payments
Stripe - SEPA (€)

Customer service

Customer service
Satisfied or refunded
24/7

EcoTree & the AMF

EcoTree & the AMF
EcoTree is registered at the French Financial Authority (AMF: "Autorité des Marchés Financiers") under number D-18-01

A 100% European Company

A 100% European Company
Support a young Start-Up and contribute to job creation