Comité d'éthique EcoTree

Parce que nous ne sommes pas infaillibles,
Parce que l’expérience de nos aînés doit nous inspirer,
Parce que la probité est notre ligne de conduite,

Nous avons souhaité qu’EcoTree se dote d’un comité d'éthique indépendant, composé de personnalités de la société civile unanimement reconnues
pour leur compétences et leur intégrité. Ce comité veille au respect des valeurs fondatrices d’EcoTree et à la prévention de tout conflit d’intérêt.

Chantal de Leiris

Ancienne vice-procureur de la section financière du Parquet de Paris, désormais magistrat honoraire en activité (non juridictionnelle).

Michel de Vasselot

Expert forestier, secrétaire général du Comité des Forêts, Ingénieur Conseil de Pro-Silva Normandie.

Jean-Marie Culpin

Polytechnicien, Ingénieur Général des Mines, Directeur Marketing d’Orange groupe.

Edward Lorne

Expert forestier, agréé par le Conseil National de l’Expertise Foncière, Agricole et Forestière. Il est diplômé de l’IHEDREA.

Brice Lefranc

Docteur en droit, administrateur de l’Association des eaux et des forêts (AFEF), Délégué du Syndicat de la Filière Bois (SFB).

Benoît du Mesnil

Expert en gestion d'actifs, ancien Président de Baring Asset Management France.

Anne-Catherine Loisier

Sénatrice de la Côte-d'Or, Présidente du groupe d’études Forêt et Filière bois, membre du Conseil supérieur de la forêt et du bois.

Engagements & Prérogatives du Comité d'éthique

Engagements & Prérogatives du Comité d'éthique

Nous soussignés, les cofondateurs d’EcoTree, nous engageons sur l’honneur à ne pas exercer d’activité susceptible d’être source de conflits d’intérêts de nature à porter atteinte aux intérêts de nos clients.

À ce titre, nous nous engageons plus précisément, sous l’égide et le contrôle du Comité d'éthique dont la mission principale est de prévenir tout risque de conflit d’intérêt :

  • À ce que l’ensemble de la gestion forestière d’EcoTree soit réalisée dans le plus grand respect du cycle et de l’écosystème de la forêt en visant une approche sylvicole dite proche de la nature.
  • À renoncer à tout investissement à titre professionnel ou personnel dans les offres proposées au public d’EcoTree.
  • À ce que toute décision qui impacterait de manière positive, neutre ou négative, la valorisation d’un massif forestier fasse l’objet d’une validation du Comité d’éthique afin de vérifier qu’aucun lien, de quelque nature qu’il soit, ne puisse influencer la décision.
  • À ce que le versement de l’éventuelle plus-value aux investisseurs ne transite d’aucune façon par les comptes bancaires d’EcoTree mais qu’il fasse l’objet d’une transaction directe avec la personne morale ou physique se portant acquéreur du bois coupé.
  • À ce que les éclaircies intermédiaires soient menées dans les règles de l’art afin de n’affecter d’aucune manière le rendement espéré, et l'office écologique attendu sur le massif forestier en question. À cet effet, ce risque sera prévenu par un audit ad hoc d’un expert forestier après chaque période d’éclaircie et annexé au rapport annuel de gestion.
  • À ce que le comité d'éthique puisse s’autosaisir de toute question et solliciter un audit extérieur lorsqu’il le juge nécessaire.