Blog

Nouvelles de nos forêts, événements, vie de l'équipe EcoTree

Votez pour élire l’arbre de l’année !

Votez pour élire l’arbre de l’année !

Cette année encore, chacun d’entre nous peut voter pour élire l’arbre de l’année. 14 arbres sont en lice, représentant chacun une région de France. Les votes sont ouverts jusqu’au 2 décembre 2019. L’arbre qui aura reçu le plus de voix recevra le Prix du Public 2019. Les jeux sont ouverts !

Sur une centaine d’arbres, présentés au concours Arbre de l’Année 2019, quatorze ont été sélectionnés fin juin, qui portent les couleurs de leurs régions. Le jury qui les a sélectionnés est composé du magazine Terre Sauvage, de l’Office national des forêts, de l’association A.R.B.R.E.S, de la LPO et de l’Agence des espaces verts de la Région Île-de-France. Il s’est réuni début juillet pour désigner les quatorze candidats qui défendront les couleurs de leurs régions.

Pour la sélection des plus étonnants spécimens ont été pris en compte les caractéristiques naturalistes et esthétiques de l’arbre, mais aussi son histoire et son importance culturelle, affective, sociale, symbolique, ou historique, pour le groupe qui le présente.

Rendez-vous sur la page www.arbredelannee.com pour voter.

Arbres du sud

C’est ainsi que le chêne pubescent du village de Grambois, dans le Vaucluse, représente la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur en raison de sa taille (16 mètres) mais aussi de son âge (entre 300 et 400 ans), de sa stature (« monumental, majestueux et trapu, dont la couronne a été très régulière et exceptionnellement large ») mais aussi de son histoire. Situé à l’entrée de ce magnifique village perché sur un pic rocheux, il a été respecté par les habitants au cours de la révolution et des dernières grandes guerres alors qu'on manquait cruellement de bois de feu. La Comédie française a même donné des représentations sous son ombre !

Le chêne liège de Sartène, en Corse, a une allure tout à fait particulière. Son rapport largeur-hauteur serait de 18/11, soit le nombre d’or, qui est tenu pour représenter la plus parfaite harmonie. Son écorce présente, dans une mesure tout à fait extraordinaire, l’aspect rugueux et caverneux des chêne-liège.

Arbres de l’Ouest

C’est un chêne de quelque 7,50 mètres de circonférence qui représente la Bretagne. On en sait peu sur lui, sinon qu’il est l’objet d’un culte depuis longtemps. Il abrite aujourd’hui une vierge en son sein et une source coule à ses pieds. Ses dimensions sont impressionnantes et sa beauté bizarre, comme les aimait Baudelaire.

Dans l’Indre-et-Loire, c’est à un poirier que nous avons affaire, fort âgé pour son espèce et d’un diamètre de près de 7 mètres. Passé la centaine, il donne toujours beaucoup de fruits. Son actuel propriétaire écrit à son sujet : « Cet arbre splendide, outre son âge exceptionnel pour cette essence, a été au centre d'un drame familial il y a 3 générations de propriétaire. En effet, monsieur Mulart s'est tué en tombant de cet arbre il y a plus de 70 ans, laissant une veuve et 2 orphelins. Malgré tout l'arbre n'a pas été coupé et il a ravi par sa présence la famille Jackson et désormais la nôtre depuis 2017. Je souhaite faire passer le message qu'il est important de planter et de conserver les arbres pour les générations futures. »

Au Nord

Le chêne des Hauts-de-France a la particularité d’un tronc bifide. Dans les années 1970, les habitants du coin ont réussi à faire dévier le tracé de l’Autoroute des Anglais pour préserver cet arbre magnifique.

En Normandie, le chêne d’Allouville serait âgé de 1200 ans, et le plus vieux de France. C’est du moins la réputation de cet arbre de Seine-Maritime. On peut entrer en son sein, une niche d’un mètre carré y a été aménagée par ses soins. Depuis 2009, il est inscrit à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel en France.

Le Chêne des six frères que l’on trouve en Essonne mesure pas moins de 33 mètres de hauteur et la légende raconte qu’il a été planté par le roi François Ier qui, passant par là, y aurait laissé choir un gland.

A l’Est

C’est un tilleul de Sully que la Haute-Savoie est fière de défendre et qui, après avoir reçu la foudre, a séparé son tronc en trois parties, ce qui lui donne un air tout à fait extraordinaire.

En Bourgogne-Franche-Comté, un platane de plus de trois siècles et de plus de 30 mètres de haut abrite un nombre impressionnant d’oiseaux : corneilles, hiboux, ramiers, rapaces. On dit que de nombreux mariés viennent se faire photographier sous son ombrage…

Sud-Ouest

On trouve à Sorèze dans le Tarn un hêtre de près de 450 ans qui a vu passer de longues histoires qui vous sont racontées ici.

Le chêne pédonculé de Tombeboeuf, dans le Lot-et-Garonne a déjà reçu le label arbres remarquables. Son aspect trapu qui soutient de longues et épaisses branches fait en effet de lui un spécimen des plus intéressants.

A vous de jouer, maintenant, sans oublier le Prosopis Juliflora dit « Pié Zépinar » de La Réunion qui est, lui aussi, un arbre très surprenant !

Articles similaires
Du bois français pour le nouveau Roland-Garros
Du bois français pour le nouveau Roland-Garros

Pour faire de Roland-Garros le plus beau stade de tennis du monde, la Fédération Française de Tennis n’a rien imaginé de mieux que de commander près de 30 000 sièges en bois. En bois français, bien entendu !

Lire la suite

Quelques forêts de Bretagne (1/2)
Quelques forêts de Bretagne (1/2)

La Forêt de Brocéliande est la plus célèbre de toutes, ayant abrité les légendes du cycle arthurien. Elle est aussi la plus vaste de la région. Mais, bien que la région Bretagne soit deux fois moins peuplée d’arbres que la moyenne du territoire français, on y trouve encore d’autres forêts de grande valeur aux richesses intéressantes. Petit tour du propriétaire.

Lire la suite

Quelques forêts de Bretagne (2/2)
Quelques forêts de Bretagne (2/2)

La Forêt de Brocéliande est la plus célèbre de toutes, mais, bien que la région Bretagne soit deux fois moins peuplée d’arbres que la moyenne du territoire français, on y trouve encore d’autres forêts de grande valeur aux richesses intéressantes. Petit tour du propriétaire.

Lire la suite

Réduction des émissions de CO2 : les pays développés peuvent agir
Réduction des émissions de CO2 : les pays développés peuvent agir

Selon une étude parue dans la revue Nature Climate Change, c’est au Brésil et en Indonésie, mais aussi en Chine et en Union Européenne, que les actions sont potentiellement les plus importantes dans la gestion des terres, notamment des forêts, si nous voulons contenir la hausse des températures au-dessous de 1,5°C. N’attendons donc pas pour nous mettre au travail !

Lire la suite

Services & Garanties EcoTree

Paiements sécurisés

Paiements sécurisés
SlimPay - SEPA - Payline

Service client

Service client
Satisfait ou remboursé
24h/24 & 7j/7

EcoTree & l'AMF

EcoTree & l'AMF
EcoTree est enregistré auprès de l’AMF sous le numéro D-18-01 en tant qu’intermédiaire en biens divers

Entreprise 100% européenne

Entreprise 100% européenne
Soutenez une jeune pousse et participez à la création d'emplois