Blog

Nouvelles de nos forêts, evènements, vie de l'équipe EcoTree

Tours peuplées d’arbres : de l’Europe à la Chine

Tours peuplées d’arbres : de l’Europe à la Chine

L’architecture est en pleine mutation. Intégrant la problématique écologique, elle ne cesse d’inventer, de se renouveler et de se montrer plus responsable. Petit tour d’horizon des immeubles boisés.

De Milan à Nankin

Les arbres ont le vent en poupe, nous ne pouvons que nous en réjouir. Après l’érection de ses deux immeubles boisés, dits « bosco verticale », à Milan, l’architecte Stefano Boeri essaime à travers le monde. Il a conçu à Chavannes-près-Renens, dans la périphérie de Lausanne, la tour des Cèdres qui devrait bientôt voir le jour et qui, avec ses 35 étages et ses 117 mètres de haut, serait la plus haute tour de Suisse romande. Elle serait recouverte d’une centaine de cèdres. Ce ne serait que le premier bâtiment d’un immense quartier totalement renouvelé en 2025. L’architecte italien, qui se félicite qu’à Milan quinze espèces d’oiseaux aient nidifié sur les tours, dont des faucons et des martinets et que 9000 coccinelles aient été déposées afin de lutter contre les parasites sans avoir recours aux pesticides, a bien d’autres projets. A Eindhoven, aux Pays-Bas, il projette d’édifier une tour de 120 mètres de haut, qui serait la première forêt verticale HLM. A Villiers-sur-Marne, la Forêt Blanche de Stefano Boeri devrait mesurer 54 mètres de haut et abriter 2000 arbres, arbustes et plantes diverses, soit l’équivalent d’une forêt d’un hectare.

La Hawthorn Tower, elle, qui est encore un projet de l’architecte italien, devrait élever dès 2019 ses 10 000 arbres et arbustes à Utrecht, aux Pays-Bas, soit la moitié de la végétalisation de Central Park. La tour de 90 mètres de haut devrait absorber 5,4 tonnes de dioxyde de carbone par an et produire 41 000 tonnes d’oxygène. La tour abritera par ailleurs à son sixième étage un centre de documentation et de recherche sur le reboisement urbain à travers le monde.

Mais le projet le plus fou de l’architecte italien se trouve en Chine. A Nankin, il est déjà prévu qu’il fasse sortir de terre deux tours de 108 et 200 mètres de haut qui ne sont qu’un avant-goût des « cités forestières » auxquelles il pense déjà. Son cabinet développe ainsi un projet pour la ville de Liuzhou (1,5 million d’habitants) comptant un ensemble de 200 bâtiments mêlant bureaux, logements, commerces, équipements publics, tous couverts de végétation. Ce ne seraient ainsi pas moins de 40 000 arbres et un million de végétaux qui y cohabiteraient avec quelques 30 000 habitants. Cela devrait permettre d’absorber 10 000 tonnes de CO2 et 57 tonnes de polluants chaque année, tout en produisant 900 tonnes d’oxygène.

En comparaison, l’immeuble arbre de Turin et ses 200 arbres, œuvre de l’architecte Luciano Pia, baptisée 25 vert, fait figure d’enfant sage.

Toulouse, Montpellier, Paris

Philipe Journo est un promoteur qui aime les arbres, lui aussi. A la tête de la Compagnie de Phalsbourg, c’est lui qui porte le projet de la Tour Occitanie qui devrait dominer la gare Matabiau de Toulouse et le Canal du Midi et qui a été imaginée par les architectes Daniel Libeskind et Kardham Cardete Huet. Cette tour dessinée comme un paquebot de 150 mètres devrait compter 500 arbres s’enroulant comme un ruban de verdure. Mais il n’est pas question d’y planter n’importe quelle espèce d’arbre, explique le paysagiste Nicolas Gilsoul qui porte ce projet de verdure, car il faut respecter la faune et la flore du Canal du Midi.

La Compagnie de Phalsbourg porte encore un projet pharaonique pour le XVIIe arrondissement de Paris. Il s’agit cette fois du projet Mille Arbres, lauréat du concours « réinventer Paris » lancé en 2016 par le Conseil de Paris. Ce projet mêlant bureaux, logements particuliers et un hôtel quatre étoiles devrait prendre place sur l’actuel parking de l’avenue Pershing, derrière le Palais des Congrès. Comme son nom l’indique, il comptera 1000 arbres, qui ne seront pas de trop, à quelques mètres du périphérique. Il est même prévu d’y installer une Maison de la Biodiversité gérée par la Ligue de Protection des Oiseaux. Enfin, c’est au même architecte japonais Sou Fujimoto que l’on doit L’Arbre Blanc à Montpellier qui, outre son architecture rappelant le foisonnement d’un arbre, en portera un grand nombre sur ses balcons.

Autant d’initiatives qui sont appelées à essaimer à travers le monde et à participer à la lutte contre le réchauffement climatique par la plantation d’arbres. Ce dont se réjouit l’équipe d’EcoTree.

Articles similaires
Forêts : pourquoi et comment les gérer ?
Forêts : pourquoi et comment les gérer ?

Si tout le monde s’accorde sur le bénéfice qu’apportent les forêts et sur le fait qu’elles sont un trésor inestimable, nous ne sommes pas tous capables d’expliquer pourquoi il faudrait les prendre en charge ni comment.

Lire la suite

Exploitation forestière : comment ça marche ?
Exploitation forestière : comment ça marche ?

L’exploitation forestière est la première étape de transformation et de valorisation de la production forestière. Elle comprend l’ensemble des opérations techniques et commerciales permettant la récolte des bois.

Lire la suite

Le code forestier au service de la protection des  forêts françaises
Le code forestier au service de la protection des forêts françaises

Réorganisé en 2012, le Code forestier est un ensemble de textes réglementaires et législatifs se rapportant à la protection et la gestion des forêts en France. Il est l’héritier de textes anciens.

Lire la suite

Plein Fruit - EcoTree, un partenariat gagnant
Plein Fruit - EcoTree, un partenariat gagnant

Vous aimez les fruits ? Nous plantons des arbres. L’entreprise bretonne Plein Fruit élabore des jus de fruit dans le respect des hommes et de l’environnement. Pour réduire son impact environnemental, elle a signé un partenariat avec EcoTree. Buvez du jus et contribuez au reboisement !

Lire la suite

Services & Garanties EcoTree

Paiements sécurisés

Paiements sécurisés
SlimPay - SEPA - Payline

Service client Satisfait ou remboursé 24h/24 & 7j/7

Service client
Satisfait ou remboursé
24h/24 & 7j/7

EcoTree & l'AMF

EcoTree & l'AMF
EcoTree est enregistré auprès de l’AMF sous le numéro D-18-01 en tant qu’intermédiaire en biens divers

Entreprise 100% française

Entreprise 100% française
Soutenez une jeune pousse et participez à la création d'emplois