Blog

Nouvelles de nos forêts, evènements, vie de l'équipe EcoTree

Rapport du Giec : il faut encourager les solutions qui existent déjà comme l’afforestation

Rapport du Giec : il faut encourager les solutions qui existent déjà comme l’afforestation

Le Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) publie un rapport qui est un nouveau cri d’alarme. Le réchauffement climatique pourrait advenir plus vite que prévu, mais il pourrait aussi être endigué si nous prenons les bonnes décisions.

Le rapport sur la hausse globale des températures publié lundi 8 octobre alerte le monde entier sur les risques que courent les hommes en cas de réchauffement climatique de plus d’1,5°C. Ce rapport de 400 pages sera présenté aux décideurs politiques afin qu’ils disposent de tous les éléments pour prendre les bonnes décisions. C’est ainsi que le chercheur Jim Skea, membre du GIEC et de l’Imperial College de Londres, a expliqué, comme le révèle Le Monde : « Les lois de la physique et de la chimie permettent [de limiter la hausse à 1,5 °C], ainsi que les technologies, le changement des modes de vie et les investissements. La dernière chose, à laquelle les scientifiques ne peuvent répondre, c’est si c’est faisable politiquement et institutionnellement. » Intensité des vagues de chaleur, risque de pluies torrentielles, perte de la biodiversité, baisse de rendement des cultures céréalières, perte des récifs coralliens, hausse du niveau de la mer, fonte de la banquise et perte de rendement de la pêche : le rapport compare chacun de ces aspects pour un scénario de réchauffement climatique d’1,5°C et un réchauffement de 2°. Si le réchauffement montait à 2°C, ce sont 10 millions de personnes de plus qui seraient menacées dans le monde ; la banquise arctique fonderait une fois par décennie en été contre une fois par siècle pour un réchauffement contenu à 1,5°. Or, nous savons que la fonte de la banquise entraîne plus de réchauffement, dans un cercle vicieux d’où il sera difficile de sortir. A 2°C de hausse des températures, ce sont 99% des récifs coralliens qui pourraient disparaître.

Toutefois, la climatologue et directrice de recherches au CEA (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives) Valérie Masson-Delmotte, qui a coprésidé le groupe scientifique du rapport spécial du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur les changements climatiques) sur le réchauffement à 1,5°C, s’est aussi montrée optimiste. Dans un entretien qu’elle a accordé au Figaro, elle explique que « le scénario le plus optimiste propose des solutions qui existent déjà pour le captage du CO2, au moyen des terres agricoles et de l'afforestation (planter de nouveaux arbres) ». Développer ces moyens efficaces de captage de CO2 ne sera pas sans poser de problème « notamment en termes de compétition pour l'usage des terres et la ressource en eau », précise-t-elle, mais tous les scientifiques qui travaillent sur ce sujet sont catégoriques : sans une réelle prise de conscience et un changement de nos mentalités et de notre mode de vie, nous n’y arriverons pas.

Il faut donc envisager la lutte contre le réchauffement climatique comme un double combat : contre les émissions de gaz à effet de serre que nous pouvons mener avec des solutions efficaces comme l’entretien des forêts et le reboisement et aussi contre le gaspillage et dans le sens d’une consommation des ressources beaucoup plus raisonnable et respectueuse.

Articles similaires
Une nouvelle forêt ancienne va voir le jour dans le Tarn
Une nouvelle forêt ancienne va voir le jour dans le Tarn

Alors que la forêt de Białowieża, que l’on considère comme l’ultime forêt primaire d’Europe, est menacée en Pologne, deux Français ont décidé de replanter une forêt de 30 000 arbres telle qu’elle était il y a 13 000 ans.

Lire la suite

Feux de forêt : un été particulièrement clément
Feux de forêt : un été particulièrement clément

Après deux années particulièrement dévastatrices pour les forêts de France, l’été 2018 s’achève sur un bilan beaucoup plus léger. 2018 est même en passe de devenir l’année la plus faible en matière d’incendies depuis quarante ans ?

Lire la suite

Arbres de haute lignée : Plongeon dans l'Histoire de la canopée
Arbres de haute lignée : Plongeon dans l'Histoire de la canopée

Une étude scientifique estime que la plupart des Européens descendent de trois hommes ayant vécu à l’âge de bronze. Le plus vieil arbre du Japon, lui, vivait déjà, tandis que des lignées d’arbres auraient plusieurs dizaines de milliers d’années. Petit tour d’horizon de ces hautes lignées.

Lire la suite

« L’homme qui a arrêté le désert » reçoit le Nobel alternatif
« L’homme qui a arrêté le désert » reçoit le Nobel alternatif

Lundi 24 septembre à Stockholm, le Right Livelihood Award 2018, plus connu sous le nom de « prix Nobel alternatif », a été décerné à un Burkinabé du nom de Yacouba Sawadogo pour avoir fait pousser une forêt sur des terres dites infertiles.

Lire la suite

Services & Garanties EcoTree

Paiements sécurisés

Paiements sécurisés
SlimPay - SEPA - Payline

Service client Satisfait ou remboursé 24h/24 & 7j/7

Service client
Satisfait ou remboursé
24h/24 & 7j/7

EcoTree & l'AMF

EcoTree & l'AMF
EcoTree est enregistré auprès de l’AMF sous le numéro D-18-01 en tant qu’intermédiaire en biens divers

Entreprise 100% française

Entreprise 100% française
Soutenez une jeune pousse et participez à la création d'emplois