Blog

Nouvelles de nos forêts, événements, vie de l'équipe EcoTree

Focus sur le saxaoul

Focus sur le saxaoul

Cet arbre au tronc plus noueux que celui d’un vieil olivier est endémique de l’Asie centrale. Son aire de répartition s’étend de la mer Caspienne au Xinjiang en Chine, aux marches du Tibet. Adapté aux régions désertiques et cependant menacé de disparition, au Kazakhstan, il fait partie des espèces protégées.

Haloxylon ammodendron est plus communément appelé saxaoul ou saxaul. En Asie centrale, où il est assez commun, il a donné son nom à une espèce d’oiseau de la région : le moineau des saxaouls. Cet arbuste d’environ deux mètres de haut, mais qui peut atteindre les neuf mètres, a une écorce gris clair et des feuilles réduites à des épines vertes squamiformes. C’est un arbre sempervirent, son feuillage est persistant. Entre avril et juin, ses fleurs éclosent et les fruits apparaissent en septembre sous la forme d’utricules vert foncé. Ils contiennent des graines noires.

Ses racines profondes sont dites succulentes, c’est-à-dire pleines de suc, ainsi que l’on dit des plantes grasses. C’est notamment grâce à elles qu’il peut survivre dans des milieux arides, salins ou sablonneux, puisqu’elles sont capables de stocker de l’eau en grande quantité. Le bois est, quant à lui, grossier et gorgé d’eau, si dense qu’il ne flotte pas, mais coule au fond de l’eau. Cette espèce est d’une densité de 400 à 500 spécimens par hectare.

Répartition géographique et rôle

En Mongolie, les forêts de saxaouls occupent 25,3 % de l'espace. On trouve ces arbres dans les déserts arides et salés de l’Asie centrale, notamment dans la région du Turkestan et à l'est de la Mer Caspienne, mais également dans le désert de Gobi et dans les déserts iraniens. Il est généralement regroupé en "forêts". Dans les déserts kazakhs, il est le seul arbre à pousser, n’exigeant pas d’apport en eau ni en nutriments spécifiques. Ses racines peuvent plonger jusqu’à 30 mètres de profondeur, lui permettant de capter l’eau directement dans les nappes phréatiques. Dans les régions désertiques il a un rôle primordial, car il fixe les dunes, évite l’érosion et freine les tempêtes de sable.

Il est par ailleurs indispensable aux troupeaux qui sont menés dans les déserts. Enfin, il constitue une ressource essentielle de bois de chauffage et de construction pour les populations locales.

Une espèce en voie de disparition

C’est d’ailleurs l’une des raisons de sa disparition progressive. La demande trop forte de bois de chauffage ou de cuisine des populations locales entraîne progressivement la disparition de cet arbre. Mais ce n’est pas la seule raison. Les forêts de saxaouls sont également menacées par les feux qui prennent dans la steppe à cause des températures élevées et des sécheresses estivales, et qui sont souvent le fait de l’activité humaine.

Par ailleurs, l’occupation soviétique a réduit les aires à saxaouls de manière considérable, et les programmes de reboisement très ambitieux de ces dernières décennies ne parviennent pas à faire suffisamment revivre les populations abîmées. Le saxaoul est également sujet à une maladie fongique qui peut donner l’illusion que l’arbre est recouvert d’une couche de cendre.

Enfin, au Kazakhstan, l’exploitation minière du groupe français Orano (ex Areva) menace une forêt de saxaouls, bien que cette espèce soit officiellement protégée. Comme l’indique un article du magazine Reporterre, la France a obtenu l’exploitation d’une mine d’uranium, et l’autorisation gouvernementale de « nettoyer » une forêt de 366 hectares de saxaoul pour ce faire.

L’entreprise française s’est toutefois engagée à replanter les arbres à l’issue de l’extraction du minerai.

Articles similaires
Focus sur le hêtre
Focus sur le hêtre

On l’appelle parfois le roi des forêts. Le hêtre commun est l’une des principales essences constitutives des forêts tempérées caducifoliées d’Europe. En France, il peuple 10% des forêts, et il apprécie particulièrement les climats tempérés humides.

Lire la suite

Un arbre dans son assiette : les bonnes recettes du Nord
Un arbre dans son assiette : les bonnes recettes du Nord

Le chef danois René Redzepi cuisine un arbre de Noël. Il n’est pas le seul à inviter l’arbre dans ses assiettes. La cuisine de l’arbre connaît un véritable engouement. Naturelle, végane, locale, ancestrale, elle n’a aucune raison de ne se pas connaître un avenir radieux.

Lire la suite

Forest school : un modèle qui inspire la France
Forest school : un modèle qui inspire la France

A l’heure de la rentrée des classes, certains s’interrogent sans doute à raison : mon enfant sera-t-il bien dans la crèche ou dans l’école où il ira ? Sera-t-il bien traité et, surtout, trouvera-t-il à s’y développer comme je le souhaite ? Les jardins d’enfants en forêt ont le vent en poupe en France, et pour cause : quoi de mieux pour un enfant que de s’épanouir dans la nature, en plein cœur de la forêt ?

Lire la suite

Afrique : comment éviter la déforestation ?
Afrique : comment éviter la déforestation ?

Que la culture sur brûlis soit une technique séculaire en Afrique sub-saharienne et qui ne remet pas en cause, à long terme, la proportion de forêts sur le sous-continent ni ne cause un trop fort rejet de CO² dans l’atmosphère, cela n’invalide pas le fait que, sous la pression démographique, les forêts sont condamnées à reculer, tant qu’aux techniques agricoles traditionnelles n’aura pas été trouvée d’alternative.

Lire la suite

Services & Garanties EcoTree

Paiements sécurisés

Paiements sécurisés
SlimPay - SEPA - Payline

Service client

Service client
Satisfait ou remboursé
24h/24 & 7j/7

EcoTree & l'AMF

EcoTree & l'AMF
EcoTree est enregistré auprès de l’AMF sous le numéro D-18-01 en tant qu’intermédiaire en biens divers

Entreprise 100% européenne

Entreprise 100% européenne
Soutenez une jeune pousse et participez à la création d'emplois