Blog

Nouvelles de nos forêts, événements, vie de l'équipe EcoTree

Conseils pratiques pour réduire son impact carbone : 3. L’épargne

Conseils pratiques pour réduire son impact carbone : 3. L’épargne

Il existe des moyens de compenser son impact carbone, comme planter des arbres, par exemple. Mais il existe aussi des moyens de limiter son impact carbone. Il vaut toujours mieux prévenir que guérir. Voici donc quelques conseils pour une consommation d’énergie plus vertueuse et plus respectueuse du monde qui nous est commun. Car, ne l’oublions pas : si nous pouvons nous permettre de consommer tant d’énergie, c’est que d’autres ne peuvent pas se le permettre. Sans quoi, il faudrait au moins trois planètes Terre pour tous nous rassasier.

Si vous souhaitez connaître votre impact carbone et la manière de le réduire au quotidien, vous pouvez essayer le calculateur d’empreinte écologique du WWF suisse. Vous aurez ainsi un portrait global de ce que vous consommez et des points sur lesquels il vous est possible d’agir pour réduire votre impact carbone. Ce calculateur reste toutefois très général et certaines solutions préconisées pour réduire son impact carbone sont discutables, ainsi du conseil de remplacer son véhicule thermique par un véhicule électrique. Outre le fait que changer de voiture n’est pas écologiquement neutre, la neutralité carbone des véhicules électriques est tout à fait discutable. En revanche, nous vous donnons d’autres conseils qui ont fait leurs preuves.

L’argent qui dort pollue

Le cabinet-conseil en développement durable Utopies a mis en ligne une calculatrice qui permet de calculer l’empreinte écologique de l’argent qui dort sur nos comptes épargne ; et son impact est loin d’être neutre, car l’argent que nous épargnons finance des activités émettrices de gaz à effet de serre. Pourquoi ne pas investir son argent dans des projets écologiques, comme la plantation d’arbres ?

Combien mon argent rapporte-t-il … de pollution ?

Selon les calculs du cabinet-conseil en développement durable Utopies, si je laisse dormir 5000 euros sur un livret A, cela produit 2,6 tonnes de CO2, ce qui équivaut à l’utilisation quotidienne d’une voiture coupé. Il ne suffit donc pas de prendre l’avion le moins possible et d’utiliser sa voiture de manière aussi écoresponsable qu’il se peut. Rassurez-vous (si l’on veut), vous n’êtes pas seul. En moyenne, les Français épargnent 16% de leurs revenus et cela monte même jusqu’à 30% pour les plus riches. Au bout du compte, chaque Français émet 15 tonnes de CO2/an, par son épargne, contre 10 tonnes à travers l'ensemble de ses dépenses : consommation, transport, logement, etc.

Que faire ?

A son échelle, chaque épargnant dispose d’un levier d’action insoupçonné en plaçant son argent dans des produits d’épargne plus écologiques : livrets ou fonds finançant les énergies renouvelables, les économies d’énergies et des crédits travaux verts. Ces produits sont aussi sûrs ou/et rentables que leur équivalents « traditionnels » mais peuvent vous permettre de diviser par dix votre impact sur la planète.

Le problème est que ces pratiques ne sont pas encore très courantes, dans un pays où nous préférons visiblement la rente à l’avenir. Il existe tout de même des initiatives pour changer de banque ou orienter son épargne vers des investissements plus verts. Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) estime toutefois que la finance « verte » a du mal à décoller à cause du manque d’offre. Il pousse pour que notre épargne soit investie de manière plus transparente. En attendant, à chacun de prendre ses responsabilités, Comme le dit parfaitement ce site, ça commence par moi !

Articles similaires
Focus sur l’aulne glutineux
Focus sur l’aulne glutineux

Aujourd’hui menacée, cette espèce a eu de très nombreux et divers usages au cours des siècles. Son bois réputé imputrescible porte notamment la moitié de la ville de Venise. L’aulne glutineux est très présent dans la flore indigène européenne. Il faut aujourd’hui en prendre soin.

Lire la suite

Elections en Angleterre : les partis font la course aux arbres
Elections en Angleterre : les partis font la course aux arbres

Il y a dans les guerres politiques certaines choses amusantes, voire réjouissantes. C’est ainsi que la BBC nous informe que le parti conservateur et le parti libéral démocrate se livrent une lutte serrée pour savoir qui plantera le plus d’arbres au Royaume-Uni, en cas de victoire. Que les enchères montent !

Lire la suite

Italie : la startup bio qui explose !
Italie : la startup bio qui explose !

Pionnière dans le domaine de l’agriculture biologique, l’Italie prend la place de deuxième exportateur mondial, juste derrière les Etats-Unis, et met en place de nouveaux projets innovants pour développer l’agriculture biologique chez elle mais aussi dans toute l’Europe. C’est ainsi qu’elle mène, avec l’Union Européenne, un projet Erasmus+ pour les startups du bio. Quand écologie et modernité se rejoignent pour un avenir...

Lire la suite

Arbres paysans : quelles trognes !
Arbres paysans : quelles trognes !

On peut, comme George Sand, trouver que les arbres têtards ne sont pas les plus gracieux phénomènes qui soient, et qu’ils gâchent parfois le paysage. On peut à l’inverse, être charmé par leurs gueules cassées et leurs silhouettes massives, aussi surprenantes que sortant tout droit de l’imagination de Tolkien. Quoi qu’il en soit, cette taille radicale qui transforme certains spécimens en têtards ou trognes est à peu près...

Lire la suite

Services & Garanties EcoTree

Paiements sécurisés

Paiements sécurisés
SlimPay - SEPA - Payline

Service client

Service client
Satisfait ou remboursé
24h/24 & 7j/7

EcoTree & l'AMF

EcoTree & l'AMF
EcoTree est enregistré auprès de l’AMF sous le numéro D-18-01 en tant qu’intermédiaire en biens divers

Entreprise 100% européenne

Entreprise 100% européenne
Soutenez une jeune pousse et participez à la création d'emplois